Articles

"La communauté urbaine doit conserver un pôle Mère Enfant de qualité et de proximité"

Imprimer
Catégorie : Revue de presse
Créé le lundi 11 novembre 2013

Didier MathusC'est ainsi que s'est exprimé Didier Mathus, maire de Montceau les mines et président du CA de l'hôpital lors d'une rencontre avec du personnel du pôle Mère-enfant (médecins, sages-femmes et auxiliaires puéricultrices) et les représentants du personnel Force Ouvrière.

 Mairie Montceau

Rappel :

  • La direction de la FHD  veut restructurer le pôle Mère enfant en déménageant la pédiatrie sur le niveau de la maternité soit une suppression de 15 lits sur le pôle.
  • L’objectif étant d’avoir une maternité de 900 naissances/an et une pédiatrie 2 fois plus petite
  • Le personnel  Montcelien public mis à disposition risque de faire les frais de cette opération avec l’accord de l’ARS qui aurait soit disant trouvé des postes à proximité (Chalon, Autun et Paray).

FO dénonce :

  • Des mesures prises sans véritable analyse, sans réel  projet médical et sans concertation : Pour preuve, les chiffres démontrent que nous aurons + de 950 naissances sur l’année 2013. Il faut donc une maternité calibrée au moins pour 1000 accouchements !
  • Le désengagement de l’ARS qui se cache derrière une décision du CA de la FHD  alors que c’est elle qui exerce un véritable chantage sur les établissements de soins.
  • Le redéploiement des sages femmes et Aux. Puer. sur des postes à Chalon, Autun et Paray  que l’ARS a fictivement inventé pour sauver les apparences devant la presse.

Article de Montceau-news :

Centres hospitaliers de la Communauté Urbaine

FO et des médecins, inquiets, ont rencontré Didier Mathus

La semaine dernière, a eu lieu une deuxième rencontre entre une délégation FO, accompagnée par des salariés du pôle mère-enfant (Maternité pédiatrie) ainsi que des docteurs Dominique HORTEUR et Dr Hélène VIELFAURE (deux médecins des hôpitaux de Montceau et du Creusot) et Didier Mathus, maire de Montceau et Président du conseil d’administration de l’hôpital de Montceau. 

personnel pôle mère-enfant et FO à la mairie de MONTCEAU

Les sujet abordés  et les question de  FO sont multiples à commencer par l’avenir du pôle mère enfant (maternité pédiatrie du Creusot) mais également le fonctionnement du CPP (Centre de Périnatalité de proximité) basé sur le site de Montceau. 

Les revendications de FO :

  1. Non à la remise en question des mises à dispositions imposé par l’ARS en 2009 dans le cadre du GCS.
  2. Maintient de tous les emplois sur la CCM
  3. Non à la fermeture des urgence la nuit
  4. Maintient et développement du pôle mère enfant
  5. Donner tous les moyen pour le Centre de Périnatalité de proximité

Des inquiétudes suscitées par une interview accordée par le directeur de l’Agence Régionale de Santé en octobre dernier qui semblerait revenir sur ses engagements pris en juillet  quant aux personnels de Montceau, mis à disposition du pôle mère-enfant : une vingtaine de personnels. Personnels à qui seraient proposés des mutation à Autun et Chalon. Seul  » problème « , relevé par Hélène Fierro, déléguée FO, «  il n’y aurait pas de places pour les accueillir dans ces établissements…  » et cette déléguée syndicale de parler de communication indirecte avec l’ARS, de nature à favoriser le développement de rumeurs… Un état de fait qui inquiète également Céline Bailly Fo élue du personnel, Cédric Massie secrétaire de Fo à l’hôpital de Montceau, Murat Berberoglu, responsable du syndicat FO  au Creusot et même des médecins.

 » Nous pensons que M. Mathus nous a entendus et déjà il a catégoriquement condamné  le projet de fermeture des services d’urgences la nuit sur la communauté urbaine….  » ont dit en choeur les membres de cette délégation ; délégation qui attend du concret de la part du maire de Montceau qui s’est engagé à adresser un courrier à l’ARS pour éclaircir certains points. Et de s’engager également à rencontrer M. Marquier, directeur du CH Montceau, pour assurer la garantie du bon fonctionnement du centre de périnatalité de proximité. «  Pour nous, la qualité des soins passe par la proximité «  insistent ces représentants du personnel.

Représentants du personnel qui ont appris, lundi lors  de cette réunion avec le maire de Montceau, qu’une réforme était à l’étude pour financer les maternités de taille moyenne. En effet, il faut savoir qu’une maternité n’est viable (financièrement parlant), actuellement, qu’à partir de 1 200 accouchements par an et donc qu’une rémunération à l’acte s’impose.

Pour ces représentants du personnel le Groupement de Coopération Sanitaire – Creusot – Montceau a été mal ficelé ; avis qui semblerait partagé aujourd’hui par l’ARS selon FO. Un syndicat qui n’est pas tendre avec la tutelle. « D’un côté, on dit vouloir lutter contre la désertification médicale et de l’autre on a l’impression que l’on fait tout pour accentuer cette désertification  » déplorent les personnels !

« Concrètement, il apparaît nécessaire d’assurer  le développement du pôle mère enfant mais aussi développer le centre de périnatalité de proximité » nous a affirmé Le docteur Dominique Horteur

C’est dans ce sens que les personnels, y compris les médecins, vont travailler avec, toujours à l’esprit cette notion de qualité de soins passant par la proximité.

 Annabelle Berthier

fo montceau

Dominique Horteur

Sunday the 17th. Copyright © 2008-2015 www.fo-hotel-dieu.eg2.fr - Tous droits réservés - mur@ton . Joomla 3.0 Template.