Articles

LE CREUSOT : Les bonnes nouvelles de l’Hôtel-Dieu

Imprimer
Catégorie : Revue de presse
Créé le vendredi 15 juillet 2016

Deux chirurgiens sont en passe de signer pour travailler aux côtés des Docteurs Combier et Vasile.
L’activité chirurgicale est en hausse de 10%.
La chirurgie orthopédique devrait être relancée avant la fin de l'année.
Les urgences et la maternité vont bien...

La vérité des chiffres, toute la vérité, rien que la vérité. Il faut croire que l’Hôtel-Dieu du Creusot, propriété du groupe SOS depuis décembre 2015, dérange. Car quelle autre explication donner aux rumeurs les plus folles, pour ne pas dire les plus consternantes et sidérantes que certains font courir en ville et au-delà.
L’établissement serait à la peine, si l’on en croit certains. Le Docteur Dan Vasile, fraichement recruté, arrivé de Bretagne où il avait très bonne réputation, serait sur le départ… La Maternité serait au plus mal… Le Moyen Séjour à la peine… Et on en passe et des meilleur(e)s.
La vérité est tout d’autre, ainsi que Philippe Bucheret, directeur de l’établissement, a pu le démontrer, ce mercredi après-midi, à l’occasion d’un point presse, en forme de point d’étape, un peu plus de deux mois après la présentation du projet médical.
Ainsi concernant la chirurgie, la vérité est tout autre que celle distillée par des esprits chagrin. Avec le départ en retraite du Docteur Chevillotte et avec le retour d’un médecin à Montceau, qui avait rejoint Le Creusot à l’instauration du groupement de coopération sanitaire, l’activité aurait dû baisser grosso-modo de plus de 30%.

Pour la chirurgie du cancer

La vérité, c’est qu’elle est en hausse d’environ 10% pour ce qui concerne son volume les deux chirurgiens aux manettes, à savoir les Docteurs Jean-Philibert Combier et Dan Vasile. «10% d’activité supplémentaire, au prorata des effectifs médicaux». Et si effectivement temporairement ils doivent compenser en partie le passage du service de chirurgie de quatre à trois patriciens, d’ici la rentrée deux nouveaux chirurgiens devraient rejoindre l’Hôtel-Dieu.
«Le Docteur Vasile nous a rejoint au mois de février, avec une grosse montée en charge. Il a, en effet, pratiquement regagné l’activité du Docteur Chevillotte parti en retraite. Avec les Docteurs Combier et Vasile, on travaille, comme cela avait été annoncé, au développement des activités chirurgicales. Cela passe par le recrutement de confrères. A trois, c’est à dire le Docteur Combier, le Docteur Vasile et moi même, nous avons rencontré des praticiens, donc deux pour lesquels on a finalisé une collaboration qui débutera à l’automne. Ce sont deux chirurgiens en cancérologie qui nous rejoindront», annonce Philippe Bucheret, ne manquant pas de préciser que de façon historique, l’Hôtel-Dieu s’est toujours appuyé sur quatre praticiens en chirurgie.
 Et d’affirmer haut et fort : «Le Docteur Vasile est fier d’être ici au Creusot. Et le Docteur Combier confirme que leurs activités sont importantes. En ce sens, le Docteur Combier dénonce la rumeur»
Le directeur de l’Hôtel-Dieu poursuit : «Les orientations annoncées en avril pour ce qui concerne la chirurgie orthopédique restent un objectif affirmé. La chirurgie orthopédique sera déployée à l’Hôtel-Dieu d’ici la fin de l’année, avec des chirurgiens qui rejoindront Le Creusot et la Bourgogne.

Patrice Badilla, patron médical, est en fonction

Concernant l’activité de médecine et de SSR (soins de suite et de rééducation), Philippe Bucheret là encore dément la rumeur comme quoi l’activité serait en baisse. «L’activité du service c’est un taux d’occupation de 98%» précise-t-il. Et d’annoncer : «Comme cela avait été annoncé lors de la présentation du projet médical, on dispose depuis cette cette semaine d’un patron médical, avec Patrice Badilla. Avec des projets qui vont se développer. Nous allons ainsi développer l’identification des soins palliatifs pour lesquels nous avons obtenu une autorisation. Nous allons également effectuer un accueil d’évaluation des personnes âgées, en lieu avec les EHPAD et les médecins traitants, pour mesurer les coordinations utiles et nécessaires, y compris pour les pathologies aigües, avec une unité de soins continus.

Des positions avancées dans les communes pour la diabétologie

L’activité du service diabétologie est elle plus que soutenue, puisqu’elle est marquée par une évolution positive. «D’ici la fin de l’année, le service dirigé par Sylvaine Clavel proposera encore plus de proximité, avec des consultations avancées dans des communes du département. Et nous travaillons en parfaite complémentarité avec la communauté médicale».
Du côté des urgences, où le nombre de passages, en constante augmentation, est le troisième de Bourgogne, des projets d’adaptation des locaux et de rénovation sont en cours.
Enfin, du côté de la Maternité, de nouveaux dispositifs vont être mis en place. Les services à la population seront détaillés et prendront corps à l’automne. Pour la maman, le bébé, la famille et le papa ne sera pas oublié.
«L’activité de la maternité, le groupe SOS y est attaché. On est sur une prise en charge de maternité et pédiatrique. On s’était engagé en ce sens. Deux postes de pédiatres sont actuellement présents de 9 heures à 21 heures, avec une astreinte le week-end !».
C’est à l’horizon de la mi-juillet que l’Hôtel-Dieu devrait préciser son offre qualitative pour la Maternité, en sachant que les mamans peuvent désormais choisir le contenu de leur assiette, avec un chef !
Alain BOLLERY

Philippe Bucheret avec Pauline Breton et Géraldine Bucci du groupe SOS

Thursday the 19th. Copyright © 2008-2015 www.fo-hotel-dieu.eg2.fr - Tous droits réservés - mur@ton . Joomla 3.0 Template.