Articles

HOTEL DIEU DU CREUSOT : Retour du Docteur Badila pour «humaniser la prise en charge gériatrique»

Imprimer
Catégorie : Revue de presse
Créé le samedi 17 septembre 2016

Gériatre et docteur en psychologie du vieillissement, le Docteur Patrice Badila, après un cours intermède à l’Hôpital de Montceau, a décidé de revenir à Hôtel-Dieu pour un vrai et ambitieux projet autour de la prise en charge des personnes âgées. Avec la création d’un Hôpital de jour.3 médecins sont attendus dans le service d’ici l’automne.
Un numéro est à la disposition de la population.

 

Il affiche un sourire qui en dit long sur son bonheur de retrouver un établissement où il a déjà exercé de 1996 à 2014. Après deux années passées à Montceau, le Docteur Patrice Badila Kouendolo a donc décidé de revenir à l’Hôtel-Dieu du Creusot.
Avec le groupe SOS Santé qui a repris l’établissement en décembre dernier, Patrice Badila a élaboré un projet d’un pôle médicale de prise en charge gériatrique, «dans une dynamique d’amélioration constante pour le bien-être des patients».

«Il s’agit de répondre aux besoins de la population et assurer une prise en charge globale, telle qu’elle doit être et s’articuler pour un établissement de proximité. Et c’est un projet avec des moyens», souligne le Docteur Badila, ne manquant pas de préciser que l’équipe s’appuie sur infirmières, secrétaires, médecins et un neuro-psychologue, «car la prise en charge des personnes âgées ne peut-être que pluri-disciplinaire».
L’Hôpital de jour avec son plateau technique est au cœur du dispositif.
«Il s’agit de proposer une consultation permettant de repérer la fragilité de la personne et par exemple les risques de chute».

L’équipe qui est mobile interviendra dans les EHPAD. Une convention en ce sens sera signée le 9 septembre. «On le comprend, il s’agit par exemple d’éviter des aller-retour entre les établissements de personnes âgées et l’Hôtel-Dieu. Mais aussi de voir des personnes âgées se retrouver aux urgences, alors que ce n’est pas nécessaire».
Le Docteur Badila insiste aussi sur la volonté de réduire les délais d’attente des personnes âgées quand celles-ci sont amenées à passer par les Urgences et que le service est saturé. Avec un credo : «Mettre de l’humanité dans l’accueil autant que dans la prise en charge»
Le nouveau responsable du service entend que les personnes âgées passant par le service des urgences soient orientées rapidement.
Il explique également : «Nous avons aussi une prise en charge de la fin de vie avec des soins palliatifs».
Tout un dispositif pour redonner encore plus envie et confiance en l’avenir à la population du bassin.
«Nous attendons trois médecins d’ici l’automne dans ce nouveau pôle médical».
Avec le retour du Docteur Badila et une structuration visant à mieux humaniser la prise en charge gériatrique, le groupe SOS Santé confirme qu’il est bien dans le projet qu’il avait présenté au printemps.
Alain BOLLERY

 

Le projet d’évolution

Le pôle médical – prise en charge gériatrique prend en charge les personnes âgées de 65 ans et plus, hospitalisées via les urgences ou adressées par l’équipe mobile extra-hospitalière. Il s’articule actuellement autour de trois services :
-    Le service de Médecine Polyvalente, qui réunit 2 médecins et dispose de 30 lits,
-    Le service de Court Séjour Gériatrique, qui réunit lui aussi 2 médecins et dispose de 30 lits,
-    Le service de Soins de Suite de Rééducation (SSR), géré par un médecin et disposant de 20 lits.
La création d’un Hôpital de Jour
Afin de renforcer l’offre de soins et l’accompagnement du patient, le pôle médical – prise en charge gériatrique de l’Hôpital Hôtel-Dieu du Creusot dispose désormais d’une prise en charge complète de jour.
Il propose ainsi différentes consultations qui permettent aux personnes âgées de recevoir les soins nécessaires aux pathologies liées à l’âge : consultations pour l’autonomie et la mémoire, consultations gériatriques standardisées, consultations rhumatologiques et consultations neurologiques intra et extra-hospitalières (1 fois par semaine).
Les patients âgés bénéficieront également d’évaluations de leur état et de leurs capacités afin de prévenir tout accident (chutes…).
L’Hôpital de Jour comprend une Unité Mobile intra-hospitalière, qui permet d’effectuer des évaluations gériatriques sur les patients d’autres services qui en manifestent le besoin.
Il dispose aussi d’une Unité Mobile extra-hospitalière, qui fonctionne sur convention avec les différents EHPAD du bassin creusotin.
Une équipe est également chargée d’intervenir sur les lits dédiés aux soins palliatifs.
Une coopération est mise en place avec le service des urgences afin de fluidifier la filière médicale et avec le service de diabétologie-endocrinologie pour repérer et prendre en charge tous les patients diabétiques.
Les projets à venir
Le pôle médical – prise en charge gériatrique travaille à la création d’une unité cognitivo-comportementale de 10 lits, destinée aux patients atteints de la maladie d’Alzheimer et/ou pathologies apparentées qui présentent des troubles du comportement.
Une unité dédiée aux fractures du col du fémur verra également le jour et permettra une prise en charge des personnes âgées en moins de 6 heures, en synergie avec les orthopédistes de l’Hôtel-Dieu.
Enfin, les patients de plus de 75 ans pourront bénéficier de consultations pré-anesthésiques et post-opératoires afin de prévenir toute complication.
Une ligne téléphonique unique permet de joindre tous les acteurs du pôle médical – prise en charge gériatrique (plateau technique, consultation mémoire, hôpital de jour) du lundi au vendredi de 8 heures à 17 heures :

03.85.77.24.00

Sunday the 17th. Copyright © 2008-2015 www.fo-hotel-dieu.eg2.fr - Tous droits réservés - mur@ton . Joomla 3.0 Template.