Articles

Les gros moyens pour l’arrivée prochaine de l’IRM à l’Hôtel-Dieu

Imprimer
Catégorie : Revue de presse
Créé le vendredi 23 septembre 2016

La toiture de la radiologie a été découpée et enlevée avec une grande grue pour permettre l’arrivée de l’IRM qui devrait être inauguré dans la deuxième quinzaine de novembre. Une IRM silencieuse parmi les plus modernes du marché.

En moins de 2 ans, l’Hôtel-Dieu aura investi 2,6 millions d’euros dans le pôle radiologie avec scanner, IRM, table de radiologie et prochaine mammographie.

Il y a bien longtemps que l’on n’avait pas vu une grande grue dans l’environnement de l’Hôtel-Dieu. La dernière fois c’était pour la chaufferie bois. Et la précédente, le 12 juillet  2008, c’était pour enlever les cheminées qui étaient devenues inutiles.
Ce jeudi 22 septembre c’était donc un peu l’événement à l’Hôtel-Dieu où les travaux de préparation de l’installation de l’IRM ont nécessité de recourir à un camion grue de 80 tonnes, pour enlever deux éléments de la toiture en béton dans le service radiologie.
Pourquoi ? Tout simplement pour permettre de déposer l’IRM dans le service. Son arrivée est prévue dans le courant du mois d’octobre.
Pour cet équipement d’Imagerie par Résonnance Magnétique, ce sont plus de 1,6 million d’euros qui auront été investi, indique le Docteur Morin, radiologue, qui dirige le service. A savoir 1,2 million pour l’équipement et plus de 450.000 euros pour les travaux.
Il faut dire qu’installer une IRM ne se fait pas d’un coup de baguette magique. En ce sens de lourds travaux de génie civil ont été engagés dans le service. Avec donc le découpage de la toiture en béton, dont deux éléments ont été enlevés ce jeudi matin.
Avec aussi une consolidation à venir de la dalle pour lui permettre de résister à une masse de 35 tonnes. En ce sens, une dalle en carbone va être posée sur le béton.
La partie découverte de la toiture sera recouverte par une bulle en verre. Pourquoi «Tout simplement parce que la durée de vie de l’IRM est de 5 à 7 ans et qu’il faut donc prévoir son remplacement», souligne Philippe Bucheret, directeur de l’Hôtel-Dieu.
Il ne manque par de mettre en relief qu’en moins de deux ans l’établissement du groupe SOS Santé aura investi plus de 2,6 millions d’euros. A savoir 600.000 euros pour le scanner, 200.000 euros pour la table de radiologie de dernière génération, plus de 1,6 million d’euros pour l’IRM et plus de 150.000 euros pour le nouvel équipement de mammographie qui arrivera en janvier 2017.
Des investissements lourds qui traduisent bien l’engagement du groupe SOS à solidifier durablement l’offre de soins et de santé dans le bassin du Creusot pour que l’Hôtel-Dieu rayonne encore plus et encore mieux.

Alain BOLLERY
(Photos Alain BOLLERY)

Une IRM hyper moderne et silencieuse

L’imagerie à résonnance magnétique qui va arriver à l’Hôtel-Dieu en Octobre et qui sera inaugurée et fonctionnelle dans la deuxième quinzaine de novembre, est de dernière génération et hyper moderne. C’est tout d’abord un équipement silencieux. Les patients n’auront plus à porter un casque et à ne plus supporter l’énorme bruit dégagé par les anciennes IRM. Les patients pourront écouter de la musique, pour les détendre, mais aussi d’un environnement lumineux, avec des LED qui changera au fil des minutes. Avec en prime des projections d’images au plafond. En décodé, l’IRM de l’Hôtel-Dieu du Creusot, ce sera le must, le nec plus ultra !
Sunday the 17th. Copyright © 2008-2015 www.fo-hotel-dieu.eg2.fr - Tous droits réservés - mur@ton . Joomla 3.0 Template.