Articles

HOTEL-DIEU DU CREUSOT : Les personnels s'invitent à une commission et exigent la venue de l'ARS

Imprimer
Catégorie : Revue de presse
Créé le lundi 30 janvier 2012

andre billardon FHDLa séance a été ajournée. Avec l'exigence de la part des personnels et de leurs élus de rencontrer la directrice de l'Agence Régionale de Santé, représentante de l'Etat à son niveau. En tant que président du Conseil d'administration de l'Hôtel-Dieu, André Billardon a annoncé une assemblée générale des personnels, avec la présence plus que fortement souhaitée de Madame Cavalier.

 

 

Ce lundi matin, c'est une nouvelle action symbolique qu'ont entreprise les personnels de l'Hôtel-Dieu du Creusot. A l'initiative des salariés eux-mêmes, sans étiquette(s) syndicale(s) particulière(s), ils se sont invités dans la salle du conseil, là où se tenait la commission « Organisation du Travail » en présence notamment de Mesdames Darrieu et Meleder et Monsieur Delnatte, représentants en quelque sorte le seul plan de reprise et auxquels les salariés de l'établissement sanitaire du Creusot avaient des questions à poser.
Plus largement, comme l'a expliqué Michel Rodrigues un acteur de la manifestation, il s'agissait d'« interpeler le Ministère, de montrer un mécontentement », et d'amener l'Etat à donner ses positions claires sur le dossier de l'avenir sanitaire. Le déroulement de la commission a donc été modifié et un certain nombre de questions ont été posées aux représentants du Syndicat Inter-Hospitalier de Montceau, cités plus haut.
En réunion en mairie au moment du lancement de cette action ponctuelle, le maire du Creusot André Billardon s'est immédiatement déplacé en tant que président du Conseil d'administration de l'Hôtel-Dieu. Le temps de s'entretenir avec les deux présidents de séance Bruno Chaignon et Maître Picard, mais aussi avec Michel Rodrigues et Murat Berberoglu élu du personnel, et les solutions ont été exposées à une commission disons « étoffée ». Des solutions avec une exigence, exprimée autant de la part d'André Billardon que des salariés et leurs représentants : organiser dans la semaine une assemblée générale des personnels avec comme première « convive » Monique Cavalier, directrice de l'Agence Régionale de Santé, pour « un vrai dialogue entre les personnels et l'ARS », a insisté André Billardon. L'ayant jointe au téléphone dans la matinée alors qu'elle se trouve actuellement dans le Sud de la France, il devrait la recontacter dans la journée pour fixer une date dans les prochains jours. « Si elle ne vient pas, on irait au clash », a alors imaginé André Billardon, devant des salariés en quête de certitudes et qui n'a pas manqué de rappeler que Monique Cavalier n'était déjà pas présente le 9 janvier dernier lors du conseil municipal extraordinaire consacré à l'Hôtel-Dieu.
Concernant la commission, il a été décidé de l'ajourner. « Il serait souhaitable de terminer l'examen des questions et d'en faire un bilan pour pouvoir le présenter à la directrice de l'ARS », avait suggéré l'administrateur judiciaire Maître Picard quelques minutes avant la délibération. Mais devant des réponses qualifiées de « décevantes » ou du ressort direct de l'ARS, une majorité a opté pour la seconde solution.
« Tout ce qui s'est passé avec Métais, nous ne voulons pas le revivre », a appuyé André Billardon, parlant du projet de reprise comme une coquille vide. « D'autant plus que l'ARS en est consciente je pense et il faut qu'elle vienne le dire », a-t-il rajouté, en attendant aussi le rapport du cabinet d'expertise qui a été chargé de se pencher sur le plan de continuation d'activité de l'Hôtel-Dieu et sur lequel l'ARS aura le dernier mot. « De toute façon, ils n'ont pas le choix, ils doivent venir », ont accentué les salariés en direction si on peut dire des membres éminents de l'Agence Régionale de Santé. Réponse concrète exigée cette semaine.
Les membres de la délégation du SIH étant sortis, la salle du conseil a ensuite permis quelques explications entre salariés et représentants syndicaux. Si les personnels ont dénoncé un certain relâchement d'organisations syndicales, l'appel à « être solidaires » et à l'unité a été réaffirmé. Pour « continuer les actions et mettre la pression sur l'Etat ». Ce midi, le personnel du self, menacé de 21 suppressions d'emplois par le plan de reprise du SIH, a fermé le service en guise de manifestation contre ce projet.

Volle FHD

A
Mme Darrieu
Alix BERTHIER Creusot-info.com
Friday the 15th. Copyright © 2008-2015 www.fo-hotel-dieu.eg2.fr - Tous droits réservés - mur@ton . Joomla 3.0 Template.