Articles

N’AJOUTONS PAS DE LA CONFUSION A LA CONFUSION

Imprimer
Catégorie : Publication/Tract
Créé le mercredi 21 septembre 2011

service publicNous FORCE OUVRIERE, nous sommes des élus du personnel responsables. Nous respectons nos engagements et notre rôle d’élus pour que l’information  passe avant tout par le comité d’entreprise. Nous nous refusons en conséquence de colporter toutes sortes de bruits, de rumeurs, avec une désinformation qui au final ne profitent pas aux salariés.

 

Pour cela, dans la mesure où nous avons été élus par les personnels,  la seule instance officielle,  reconnue et légitime est le comité d’entreprise dans le secteur privé et le Comité Technique d’établissement pour le secteur public où toutes les situations, modifications, projets, plan social sont évoqués avec la primeur des informations aux élus.

Toutes informations non recueillies au cours de ces instances  n’est que fanfaronnade pour servir à  des intérêts qui ne sont pas ceux de Force Ouvrière car depuis le début,  nous sommes clairs dans nos communications.

A ce jour :

  • Aucun projet n’est déposé auprès de l’administration judicaire et de l’Agence Régionale de Santé : Plan social si plan social ??? 50 ? 100 ? 200 suppressions ? Impossible de savoir...
  • Une deuxième réunion technique est programmée à PARIS fin septembre concernant le projet ministériel et le projet Croix Rouge française.
  • le calendrier définitif de l’appel d’offres n’a toujours pas été fixé
  • Il y a bien une proposition de fermeture pour les urgences mais elle n’est toutefois pas programmée et les pourparlers sont  toujours en cours

 

FO n’ajoutera pas la confusion à une situation déjà compliquée.

FO communique des informations à partir de réponses officielles  et les salariés seront informés d'une mobilisation éventuelle où nous espérons réunir au grand complet toutes les forces pour faire un réel bloc en dehors de tout clivage.

Nous refusons les contradictions des uns et des autres. Certain sont en effet pour un hôpital public neuf à 15 minutes de Chalon sur Saône, d’autre pour la loi HPST alors que cette dernière représente le levier juridique et administratif pour mettre en œuvre la destruction  du service public de santé.

Quant à nous FO, élus légitime du personnel, nous avons une position très claire qui est la même depuis le début.

  • Défense des hôpitaux de proximité (Le Creusot/Montceau)
  • Défense des emplois et des personnels avec de vrais contrats de travail tout en défendant les personnels du public comme du privé dénoncer les CDD et CDI de droit public qui pour les salariés n’ont ni les avantages du droit privé, ni les avantages du droit public.

Tout cela représente bien une précarité grandissante ! Alors nous disons STOP ! Et nous dénonçons cette politique menée au CH de MONTCEAU.

  • Stop à la baisse de l’offre de soin avec les suppressions et  les fermetures de lits qui portent atteinte à la qualité des soins.

FO ne veut pas ajouter de la confusion à la confusion dans une situation complexe.

Nous ne lancerons pas les salariés dans l’action sur des revendications ambiguës. FO  espère que tous ceux qui aujourd’hui s’agitent  seront présents le jour où il faudra se défendre pour l’intérêt de tous.

Libre et indépendant, Force ouvrière agit dans l’unique intérêt des salariés

Sunday the 17th. Copyright © 2008-2015 www.fo-hotel-dieu.eg2.fr - Tous droits réservés - mur@ton . Joomla 3.0 Template.