Articles

Groupement de coopération Sanitaire de Montceau/Le Creusot, qu’en est-il ?

Imprimer
Catégorie : S.I.H. Montceau
Créé le dimanche 18 novembre 2012

foLe syndicat Force Ouvrière  est favorable à une intégration de l’IRM dans l’enceinte  du plateau technique de MONTCEAU-LES-MINES avec pour objectif de favoriser une proximité de l’offre de soins. C’est sur cette  revendication que nous avons  rencontré le député M. Christophe SIRRUGUE afin de lui exposer la situation et d’obtenir éventuellement son appui sur ce dossier.

 

Nous souhaitons aujourd’hui marquer notre différence d’opinion avec l’intersyndicale qui demande à demi-mot… la fin du Groupement de Coopération Sanitaire avec l’Hôtel-Dieu du Creusot. Pour Force ouvrière, ce GCS est tout aussi bénéfique à la population du Creusot qu’à la population de Montceau assurant ainsi une proximité de l’offre de soins.

Nous avons, depuis 2009, année de la création du GCS, consenti à faire de nombreux efforts.

N’oublions pas aujourd’hui que le SIH de Montceau a été mis sous tutelle pour redresser la situation financière de l’hôpital. Alors, que nous apprenons que cette année terminerait avec un déficit supplémentaire de 3 Millions d’€uros, qu’il faudra évidemment ajouter au passif.  Cette tutelle n’aurait-elle eu qu’un effet de passage ? Rien ne serait pérennisé pire encore l’effet rebond arriverait !

Pourtant les administrateurs provisoires sont bien désignés  par la haute autorité publique de santé ! Que fait-on de tous les emplois perdus depuis 2009 ? A quoi a servi le Plan de Retour à l’Equilibre budgétaire appliqué à la suite du GCS de coopération ?  Avec conséquence la dégradation des conditions de travail, beaucoup trop de salariés travaillent  à flux tendus…

De plus, des mises à disposition ont été faites entre Montceau/Le Creusot, et syndicalement nous ne pouvons pas oublier que les salariés se sont investis dans cette coopération. Aujourd’hui faudrait-il tout recommencer à zéro ? Et certains évoqueraient  même un nouveau plan social !!! C’est  SCANDALEUX…

Les seuls qui devraient en faire les frais seraient encore et toujours les salariés alors que les situations budgétaires des établissements sont liées à une politique de restriction nationale avec une enveloppe fermée de l’ONDAM qui subit d’année après année des coupes sombres.

La loi HPST « hôpital patient santé territoire, à intronisé l’austérité dans le service  public de la santé, avec des logiques de courses à l’activité donc de profit. Cette loi signifie aussi l’installation de « PATRONS » à la tête des Etablissements publics qui sont chargés de gérer en premier lieu les finances car le but est maintenant de raisonner en logiques marchandes et comptables.

C’est donc de l’utilité même du service public de la santé qui est remis en cause à l’hôpital, qui n’est plus là pour soigner mais chercher à être rentable ou tout du moins le moins coûteux.

Vous comprenez que la proximité de la santé  à un coût et n’est plus une priorité pour certains.

Pour Force Ouvrière, nous demandons de la transparence de vrais dialogues. Nous n’entrons pas dans des polémiques simplistes. L’hôtel dieu du Creusot serait un pilleur et un voleur d’activité au sein du GCS Le Creusot/Montceau ? Les directions et les hautes autorités de santé seraient-elles impuissantes devant cet état de fait ?   Qui donne les autorisations d’activité de soins ? Pourquoi l’épurement de la dette promis n’arrive pas à Montceau ? Qui est responsable des  départs des médecins et des chirurgiens ?

A FORCE OUVRIERE Les revendications sont très claires et sans ambiguïté :

  1. garantir l’accès aux soins de proximité pour la population de Montceau et du Creusot, par un service public de qualité
  2. effacer la dette du SIH de Montceau (donc du passif)
  3. maintenir tous les emplois dans le respect des statuts de chacun
  4. Instaurer de vrais dialogues entre les directions des deux structures pour développer une offre de soins cohérentes, dans l’unique but de favoriser la proximité
  5. Obtenir des moyens supplémentaires pour l’hôpital public qui rempli des missions de santé  sans distinction du coût de  prise en charge des patients.
  6. Stopper la loi HPST, destructeur du service public

Nous  sommes vigilants  et vous tiendrons informés des événements  à venir.

Saturday the 21st. Copyright © 2008-2015 www.fo-hotel-dieu.eg2.fr - Tous droits réservés - mur@ton . Joomla 3.0 Template.