Articles

Suite à la venue du Directeur de l’ARS de Bourgogne ce mardi 7 Octobre 2014

Imprimer
Catégorie : S.I.H. Montceau
Créé le mercredi 8 octobre 2014

La politique d’austérité menée dans nos établissements, nous conduit à d’immenses difficultés financières inextricables. La diminution de l’offre de soin de proximité, les droits statutaires des agents, les droits conventionnels des salariés, les emplois, sont transformés en principale variable d’ajustement.


C’est dans un contexte de réduction des dépenses publiques et sociales que s’inscrit le projet de loi dit de santé. En quelques mots, il entend accélérer la régionalisation et mettre en place une « territorialisation » de la santé. Ce projet veut aussi rendre obligatoire l’adhésion à un groupement territorial hospitalier (GHT), prélude aux fusions d’hôpitaux, pour dégager des économies en réduisant massivement les lits et les effectifs hospitaliers avec une organisation concentrée sur l’ambulatoire.

Les conséquences de cette politique d’austérité :

- nouvelle vague de retour à l’équilibre par la multiplication des déficits.

- nombreuses suppressions de postes avec de nouvelles dégradations des conditions de travail et d’exercice professionnel.

- fermetures de services qui entrainent une réduction de l’offre de soins de proximité.

- La création de CHT/GHT (Communauté Hospitalière de Territoire/Groupement Hospitalier de Territoire) issue de la loi santé, est un vrai outil d’accélération des restructurations hospitalières (direction commune, fusion d’établissement…) pour des économies budgétaires et des suppressions d’effectifs.

Force Ouvrière s’oppose et s’opposera à cette logique de réduction des budgets hospitaliers, à la diminution de l’offre de soins à travers cette austérité dictée. Nous exigeons l’abandon de la loi HPST (Hôpital-Patient-Santé-Territoire) et de la T2A (Tarification à l’activité) qui nous conduisent à l’asphyxie budgétaire organisée par l’état, dans un super plan de réduction des dépenses publiques sur 2015-2017.

La proximité des soins sur notre communauté urbaine est plus qu’une nécessité mais un réel besoin. Avec une pauvreté grandissante accroissant la précarité et une population qui vieillie. Cette proximité des soins est incontournable, elle joue aussi un rôle économique et social important dans notre localité.

Devant ce constat alarmant nous demandons :

  • Un appui financier suffisant et nécessaire pour assurer la proximité et l’égalité des soins pour tous et garantir aux personnels de bonnes conditions de travail.
  • Le maintien d’un service d’Urgence 24/24 à Montceau-les-Mines.
  • Le maintien des activités déjà existantes.
  • L’autorisation pour développer une activité de chirurgie générale d’hospitalisation complète et pas uniquement de chirurgie ambulatoire.
  • L’effacement de la dette du CH de Montceau-les-Mines.
  • L’arrêt des suppressions de lits et d’emplois par les restructurations.
  • Le respect des droits et statuts de l’ensemble des personnels.

 

Le Syndicat Force Ouvrière restera extrêmement vigilant quant aux travaux organisés par l’ARS dans les prochains jours

Sunday the 17th. Copyright © 2008-2015 www.fo-hotel-dieu.eg2.fr - Tous droits réservés - mur@ton . Joomla 3.0 Template.